Accueil > anecdotes vécues, Corse, Moltifao, villages de corse > L’éléphant de cœur

L’éléphant de cœur

Un grand événement du village chaque année c’est la bénédiction des maisons par le curé et sa bande d’enfants de cœur.

C’est un grand jour pour le curé qui reçoit quelques sous, mais aussi pour les enfants qui le suivent, qui eux aussi se partagent la monnaie jetée dans le bénitier par les habitants des maisons visitées.

C’est de bonne guerre, les enfants plus âgés essaient toujours de piquer la place des petits pour suivre le curé, mais le curé n’est pas dupe et ça se finit toujours bien. Bien sûr la place de porteur de bénitier est toujours la plus disputée, et ce jour là avec mon air innocent et mes yeux qui faisaient peur au curé c’est moi qui l’avait gagnée.

Mais le dieu de Moltifao me l’a fait payer.

A la sortie d’une maison qui sentait la confiture de figues, un frelon qui s’ennuyait et voulait goûter au fruit défendu, est venu plonger son dard dans le bénitier.

Craignant surement qu’il n’emporte ma part du magot, j’essayai de le chasser, mais la bestiole pour se venger m’a piqué, à l’oreille.

J’ai fini la tournée des maisons à moitié dans les vapes, mon oreille gonflant à vue de nez. J’étais tellement cuit que j’ai dû quitter tout le monde avant le partage du butin, merde tout ça pour rien.

Le lendemain mes parents m’ont obligé à aller à l’école. Tout le monde m’a appelé l’éléphant de coeur, pendant au moins une semaine.

Depuis, plus jamais je n’ai béni une maison.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :